Sélectionner une page

10 bonnes raisons de manger local

par | 15 Mai 2019 | Actualités

1 – Gâter ses papilles gustatives

Si la nourriture a bon goût, c’est qu’elle est consommée fraîche et en saison. Comme elle ne demande pas de production industrielle à large échelle, elle offre plus de choix dans ses variétés.

2 – Ingérer des aliments plus nutritifs

Les fruits et légumes renferment souvent plus d’éléments nutritifs et de vitamines. En effet, ils ont voyagé moins longtemps, ont été récoltés au bon moment, sont plus frais et ont poussés dans des sols plus riches.

3 – Émettre moins de gaz à effet de serre

La nourriture locale effectue des déplacements plus courts pour se rendre à votre assiette. Elle utilise donc moins de carburant et génère moins de gaz à effet de serre.

4 – Encourager l’économie locale

Consommer des produits d’ici, c’est aussi encourager les fermes et les producteurs alimentaires locaux. L’argent que vous dépensez reste dans l’économie locale et permet le maintien et la création d’emplois dans des entreprises de votre région.

5 – Connaître la provenance de ses produits

Les producteurs locaux peuvent vous présenter les différentes étapes de la production des aliments. Lorsque vous savez d’où vient votre nourriture, vous pouvez être beaucoup plus sûrs de leur qualité.

6 – Respecter les saisons

Manger des produits locaux et de saison permet d’apprécier vos fruits et légumes préférés lorsqu’ils regorgent de leurs meilleures saveurs.

7 – Produire moins de déchets

Comme la chaîne de distribution est beaucoup plus courte que lorsque l’on importe des produits, manger local permet de prévenir le gaspillage lors de l’entreposage et de la vente des produits.

8 – Découvrir de nouvelles saveurs

Lorsque vous vous engagez à acheter davantage d’aliments locaux, vous découvrirez de nouveaux aliments intéressants et savoureux, en plus d’apprendre à préparer de nouvelles recettes au gré des saisons.

9 – Respecter le sol

La nourriture d’ici encourage la diversification de l’agriculture locale, ce qui réduit la dépendance à l’égard des monocultures étalées sur de larges zones, qui nuisent fortement à la qualité du sol.

10 – Unifier les communautés

La consommation d’aliments d’ici permet de tisser des liens dynamiques entre les agriculteurs et les communautés qu’ils desservent. Les marchés de producteurs sont d’ailleurs de beaux endroits de rassemblement et d’échanges.